Le temps de parole des femmes dans les podcasts natifs français

Une recherche menée par Maëlle Bazin, doctorante au Centre d’Analyse et de Recherche Interdisciplinaire sur les Médias (CARISM), et lauréate de l’appel à projet du lab 2023

Description

Alors que toutes les études récentes menées sur la place des femmes dans les médias attestent d’une sous-représentation persistante, aussi bien au niveau de la production que des contenus, notre projet vise à confronter les résultats de ces travaux à une analyse automatisée de la répartition du temps de parole des femmes dans le podcast natif, média qui connaît un important essor depuis quelques années. Tout en contribuant à une recherche française encore balbutiante sur les programmes numériques audio spécifiquement produits pour une consommation délinéarisée, ce travail s’inscrit dans le prolongement d’études antérieures sur le temps de parole des femmes à la radio et à la télévision (Doukhan et Carrive, 2018).

Il s’inscrit également dans le cadre de deux projets collectifs menés au sein du CARISM : l’Observatoire des podcasts, et le projet Gender Equality Monitor (GEM)

Méthodologie, données, traitements

Le projet va à la fois à exploiter et enrichir les archives du dépôt légal du web de l’INA. Un corpus de plus d’un millier d’émissions de podcasts a été sélectionné, soit 45 000 épisodes et 15000 heures environ. Le périmètre a été établi à partir de quatre critères principaux : Premièrement, le genre du podcast : nous nous intéressons uniquement aux podcasts natifs non-fictionnels. Deuxièmement, le type de producteur : nous avons intégré à notre corpus uniquement les podcasts produits par des médias traditionnels (presse écrite, radio, télévision), par l’Agence France Presse, par l’INA, par les studios/labels et les plateformes de diffusion de podcasts français. Le troisième critère est celui des bornes temporelles : nous avons pris en compte tous les podcasts diffusés avant 2023. Enfin, le quatrième critère est celui de la nationalité des acteurs étudiés : nous nous sommes concentrés sur les médias et les studios français.

L’objectif du projet est d’obtenir une description statistique la plus fine possible des différences de temps de parole entre les femmes et les hommes dans les podcasts. Nous utiliserons pour cela les algorithmes de de détection de la parole et du genre du locuteur inaSpeechSegmenter.


Liens et bibliographie

 

  • BISCARRAT Laetitia, COULOMB-GULLY Marlène, MÈADEL Cécile, « Ce que soulèvent les chiffres. La place des femmes dans les médias: retour sur enquêtes », Le Temps des médias, vol. 2, n° 29,2017, p. 193-207.
  • BOUTON Rémi, « Podcast : Le grand retour du son », Nectart , 10(1), 2020, p. 96-103.
  • CLAVEZ Céline, « Rapport sur la place des femmes dans les médias en temps de crise », CSA, 2020.
  • Conseil supérieur de l’audiovisuel, « La représentation des femmes à la télévision et à la radio », rapport, mars 2021.
  • DAMIAN-GAILLARD Béatrice, MONTANOLA Sandy, SAITTA Eugénie, Genre et journalisme. Dessalles de rédaction aux discours médiatiques, De Boeck Supérieur, 2021.
  • DEMANGE-DILASSER Pauline, “Gendered News, le site qui mesure l’effacement des femmes dansles médias”, télérama.fr, mai 2022.
  • DI SCIULLO Flore, LESAUNIER Marie-Eva, MERCIER Arnaud, « L’irrésistible essor des podcastsd’information », theconversation.com, 10 novembre 2022.
  • DOUKHAN David et URO Rémy, “Pendant le confinement, le temps de parole des femmes a baisséà la télévision et à la radio”, larevuedesmédias.ina.fr, 2020.
  • DOUKHAN David et CARRIVE Jean, “Description automatique du taux d’expression des femmes dansles flux télévisuels français”, Conference: XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 2018.
  • LESAUNIER Marie-Eva, “Les podcasts natifs d’information en France. Méthodologie pour unrecensement de l’offre”, Les enjeux de l’information et de la communication, n°1, 2023 (à paraître).
  • MÉADEL Cécile et COULOMB-GULLY Marlène, “Plombières et jardinières. Résultats d’enquêtes etconsidérations méthodologiques sur la représentation du Genre dans les médias”, Sciences de la société, 2011, n°83, p. 14-35.
  • Ministère de la culture, « L’écosystème de l’audio à la demande (« podcast ») : enjeux desouveraineté, de régulation et de soutien à la création audionumérique », rapport, octobre 2020.
  • REISER Michèle et GRESY Brigitte, “Rapport sur l’image des femmes dans les médias”, Secrétariat d’Etat à la solidarité, 2008.



Citer ce billet
Arthur Lezer (2023, 20 juillet). Le temps de parole des femmes dans les podcasts natifs français. INA le lab. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q4fw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search